En d'autres mots des photos

De Paul Gonze
Aller à : navigation, rechercher

Au sein de l'équipe, personne ne sait vraiment ce qui fait la qualité d'une photo... pas plus que ce qui fait le charme d'une peinture...  si ce n'est, il est vrai, une impondérable dimension poétique, innefable aura onirique... qui, indépendamment du format, du support, du prix - original ou copie - trouble notre manière de cadrer le monde, entrouvre sa ligne d'horizon, révèle un ailleurs que nos yeux ne peuvent cercler...Je pense notamment au violon de Man Ray, au verre de vin de Chema Madoz, au rossignol de Sophie Langhor...

 

... maintenant que quasi tout le monde peut s'acheter un numérique et photo-shopper ses clichés ratés...

... maintenant que des professionnels se distinguent de la masse en embrumant avec subtilité leurs clichés...

... maintenant que des milliards de milliards de sourires selfisisés saturent nos points de fuite et le ciel du village virtuel... 

... et étant donné que tous les membres de l'équipe sont, comme n'importe quel humanoïde, capables de rectangulariser leur visions... 

 

Alors le noir de l'aveuglement ? Ou la blancheur virginale de l'éblouissement ? En se référant doctement au degré zéro de l'écriture?

Beau concept... mais difficile, trop monacal !

 

Donc encore

- 1) parce que l'Autre est là-bas aussi :

                                             ... 01 ... 02 ... 03 ... 04 ... 05 ... 06 ... 07 ... 

- 2) parce que Son nom est calligraphié partout:

                                              ... 01 ... 02 ... 03 ... 04 ... 05 ... 06 ... 07 ...

- 3) parce que la terre, partout, est ronde:

                                              ... 01 ... 02 ... 03 ... 04 ... 05 ... 06 ... 07 ...

- 4) parce que notre maison est partout:

                                              ... 01 ... 02 ... 03 ... 04 ... 05 ... 06 ... 07 ...

- 5) parce que la lune

                                              ... 01 ... 02 ... 03 ... 04 ... 05 ... 06 ... 07 ...

- 6) par ce que, mon frère, vraiment (avec l'accent de là-bas)

                                              ... 01 ... 02 ... 03 ... 04 ... 05 ... 06 ... 07 ...

- et parce que

                                                                          ... 36 ...

en sachant que ce qui est dans une catégorie aurait sans doute mieux sa place dans une autre

 

et puis peut-être les documents témoins de quelques rêves, en particulier le Négatif de Rêve.

 

Citation de circonstance: je crois que photographier signifie peindre avec la lumière, donc ça n'a rien à voir avec les instruments qu'on utilise, la lumière pouvant venir de l'ordinateur ou de la lentille.

                                                                                                                                                                                       Gérald BYBEE