UN RÊVE ABSENT

De Paul Gonze
Aller à : navigation, rechercher
Maison absent 0 moins un.jpg

  

Fantôme de plastic transparent

évoquant les maisons détruites de Bruxelles

avec, derrière ses porte et fenêtres miroirs.

un taudis : le Café du Temps Oublié

  

Maison absent 00.jpg

  

Maison absente 01.jpg

 

 

Maison absent 02.jpg

     

dans la lumière du couchant

  

Maison absente 03.jpg

  

visible au travers de fenètres jouant avec le vent

  

Maison absent 04.jpg

  

avec, burinée dans le plastique, la plaque de rue conventionnelle

  

Maison absente 07.jpg
  

à côté d'un joli balcon

  

Maison absente 08.jpg
  

au dessus d'une jolie porte

  

Maison absente 05.jpg

  

donnant àccès au "Café de l'Oubli"

  

Le bistrot des oubliés petit.jpg

  

accueillant tous ceux qui ne font pas belle surface sur la scène de la société de consommation

  

Maison absente 10.jpg

  

et où l'on apprenait que le Rêve Absent n'était pas l'oeuvre de personne.

  

Maison absente 12.jpg

 

Technique : Feuilles de vistal pliées et thermoformées pour les murs et autocollant miroir pour les fenêtres, le tout suspendu à une superstructure de tubes d’acier.

Contexte : Projet lauréat du concours organisé par l’Atelier 340 à l’occasion de son exposition sur « La Surface Sculpturale »,

Lieu d’intégration : Carrefour de la drève de Rivieren et de la Chaussée de Jette

Dimension : Construction de 12 m de haut sur 6 m de long et 6 m de large

Réalisation : Automne 1984

Remerciements : A Michel de Spot pour ses acrobaties, à la société Travhydro pour ses échafaudages et aux Petits Riens pour le mobilier du taudis.

Intervention connexe : Nidification, à l’abri des murs transparents de la maison d’absence, d’un taudis en bistrot du temps oublié.

 

Ou, pour voir la chose un peu différemment, aller sur le site de TOUThttp://www.toutopia.be/fiche/projet04.htm

  

Projet architectural qui permit par ailleurs à Aurore d'Utopie de rêvéler, avec quelques collègues, ses talents d'urbaniste

ici     et