Vendredi 2013-02-08

De Paul Gonze
Aller à : navigation, rechercher

Avec une semaine de retard

Je vous adrelle l'envoi que d'aucuns attendaient peut-être vendredi passé mais, excuses, excuses, j'ai été, la semaine dernière, légèrement déphasé.

J'invite dès lors ceux qui m'en tiendraient rigueur - et tous les autres - à voyager autrement...

Au travers, par exemple, de cette poésimage extraite du Rêve pour qu'Elle Renaisse:


En kayak dans la lune.jpg

Ou par le biais de ce papoaime: 


                                               COMME UNE HUÎTRE

Ne rien faire...

            Attendre que la mer monte,

            Sachant que la folle va redescendre,

            Pour remonter et redescendre

            Encore et encore...


Ne pas s'en faire...

            Se contenter de bailler quand elle passe

            Pour distiller un petit peu du sel

            De ses suées...


Laisser faire...

            Pour

                           - et ce n'est pas une mince affaire -

                 Avec patience,

                 Avec lenteur,

                 Avec tendresse,


                                            arrondir de rêves d'Orient

                                                                                             une perle inutile


(qui existe aussi dans une version imagée)


considérant, comme l'a écrit mon amie Mireio, que "la lune et le soleil provoquent les marées sans mobile apparent".

... alors s'en faire pour une semaine de plus ou de moins au regard de l'éternité...


PS: D'autant qu"il est étonnant que la tentation de se taire et de se croiser les bras ne soit pas plus populaire", une autre de mes citations fétiches, de Marcel Mariën.