Citations sur la mer

De Paul Gonze
Aller à : navigation, rechercher

111

grains de sable à arrondir en perles

qu'Aurore d'Utopie a enfilées pour faire danser la mer

dans le BISTROT DES NAUFRAGÉS, annexe de L'AILE DES SIRÈNES de l'OCÉANARTICUM,
musée maritime de Jette-sur-Mer.


(à consommer avec modération, en entrecoupant de lentes gorgées de bière, et de longs regards sur l'horizon)

 

14 coucher de soleil sur la mer P.jpg

1

Ici, la mer reprend et rejette ces innombrables dés.

Stéphane Mallarmé

2

Homme libre, toujours tu chériras la mer.

                                                                                                                                                        Charles Baudelaire

3

Vieil océan aux vagues de cristal, tu ressembles proportionnellement
à ces marques azurées que l'on voit sur le dos meurtri des mousses:
tu es un immense bleu appliqué sur le corps de la terre:
j'aime cette comparaison.                                                                                                                                                         

     Lautréamont

4

Sur le sable, sur la neige,
Sur la mer, sur les bateaux,
Sur mes phares écroulés,
J'écris ton nom, Liberté.

Paul Eluard

5

Jean sans Terre sur un bateau sans quille
Ayant battu les mers sans horizons
Débarque un jour sans aube au port sans ville
et frappe à quelque porte sans maison.

 Yvan Goll

6

La mer est salée parce qu'il y a des morues dedans.
et si elle ne déborde pas,
c'est parce que la Providence, dans sa grande sagesse,
y a placé des éponges.

Alphonse Allais

7

Être en toi
comme le sel
dans la mer

Franz Desrêveux

8

Je préfère la mer de glaces, rose et sucrée.

Aurore d'Utopie

9

... à mon amour profond et doux comme la mer
Qui vers elle montait comme vers sa falaise.
 

Charles Baudelaire

10

Ou, penchés à l'avant des blanches caravelles,
Ils regardaient monter en un ciel ignoré
Du fond de l'océan des étoiles nouvelles.

José Maria de Hérédia

11
Sirène la mer hante,
dans la tempête chante
Et pleure par beau temps.
 

Philippe de Thaun

12

Elles ont vu les mers,
les côtes grises de Thulé,
sous les brumes argentées
la mer du Nord enchantée...
Maintenant dans le fer blanc
et l'huile au puant relent,
de toxiques restaurants
les servent à leurs clients.

Georges Fourest
 

13
Oh! combien de marins, combien de capitaines
Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines
Dans ce morne horizon se sont évanouis!
Combien ont disparus, dure et triste fortune!
Dans une mer sans fond, par une nuit sans lune,
Sous l'aveugle océan à jamais enfouis!

Victor Hugo - Océano Vox


14

Et la mer et l'amour ont l'amour en partage
Et la mer est amère, et l'amour est amer.
L'on s'abîme en l'amour aussi bien qu'en mer
Car la mer et l'amour ne sont point sans orage.

Pierre de Marboeuf

15
Les vents de l'océan en soufflant leurs menaces
Laissaient dans ses cheveux de longs baisers mouillés.
Des émigrants tendaient leurs mains lasses
Et d'autres en pleurant s'étaient agenouillés.

Il regarda longtemps les rives qui moururent
Seuls des bateaux d'enfant trembaient à l'horizon
Un tout petit bouquet flottant à l'aventure
Couvrit l'Océan d'une immense floraison.

Guillaume Apollinaire

16

Toi qui pâlis au nom de Vancouver,
Tu n'as pourtant fait qu'un banal voyage
Tu n'as pas vu les grands perroquets verts
Le fleuve indigo ni les sauvages.
 

Marcel Thiry

17

Et, dès lors, je me suis baigné dans le Poème
De la Mer, infusé d'astres, et latescent,
Dévorant les azurs verts, où, flottaison blème
et ravie, un noyé pensif parfois descend
...
Parfois, martyr lassé des pôles et des zones,
La mer, dont le sanglot faisait mon roulis doux,
Montait vers moi ses fleurs d'ombre aux ventouses jaunes
Et je restais ainsi qu'une femme à genou
...
Or moi, bateau perdu sous les cheveux des anses,
Jeté par l'ouragan dans l'éther sans oiseau,
Moi dont les Monitors et les voiliers des Hanses
N'auraient pas repêché la carcasse ivre d'eau
...

Arthur Rimbaud - Le Bateau Ivre

18
La pêche à l'amiral est un sport fort goûté et la capture de cet énorme carthilagineux un fort beau coup de ligne...Mais, que les amiraux se rassurent, leur capture sera prohibée deux mois par an, pour qu'ils puissent frayer. Qu'ils ne s'effraient point et qu'is fraient. Comme cela, la marine nationale verra encore de beaux jours.

Alfred Jarry

19
Les familles, l'été venu, se dirigent vers la mer
en y emmenant leurs enfants dans l'espoir,
souvent déçu, de noyer les plus laids.
 

Alphonse Allais

20
A Deauville, la présence de la mer est tellement incongrue qu'on se demande ce qu'elle fait là...
c'est pour ça qu'on a construit une piscine.
 

Michel Audiard

21

Océan: masse d'eau occupant à peu près les deux tiers d'un monde destiné à l'homme –

lequel est dépourvu de branchies.
 

Ambroise Bierce

22
Je serai bâtiment et tu seras
le grand mât que l'on plante dedans

Chanson estudiantine paillarde

23

Monsieur Prudhomme découvrant la mer:
"Une telle quantité d'eau frise le ridicule...
(après un moment de réflexion)
et encore on n'en voit que le dessus"

Henri Monnier

24

La mer en a paru rouge
et comme enflammée:
Ma robe ce soir encore
en est toute embaumée

Marceline des Bordes-Valmore

25

Dans mes veines, ce n'est pas
du sang qui coule,
c'est l'eau, l'eau amère
des océans houleux...

Jean Venturini
 

26
En mer, dit le matelot, il y a de la variété.
Y a pas deux vagues qui se ressemblent.
Ici c'est toujours pareil.
Des maisons et des maisons.
On peut pas.

Boris Vian

27
Les perles de culture d'une rondeur
ou d'un orient imparfait
sont concassées en un sable
très fin aux reflets nacrés.

Omer Oniropoulos

28
Tu as peur de cette tempête comme si tu devais
avaler toute cette grande mer salée;
mais, mon cher,il ne faut que deux pintes d'eau
pour se noyer.

Epictète

29

Qui voit le ciel dans l'eau,
voit les poissons dans les arbres.

Proverbe chinois

30
Ici, les femmes se prennent
comme matelots ou bûcherons
prennent la mer.

Léontine van Droom

 31

Ce n'est pas l'homme qui prend la mer,
c'est la mer qui prend l'homme

Renaud

32
Pour un peu d’argent,
(de l’or, une perle),
ils tueraient terre et mer

??? - expo Je n’aime pas la culture

33

La Belgique, le pays
où Icare s’est noyé.

34

Continuer à rêver,
quand je suis dans mon île,
que nul n’est une île

Unalala Bwana

35

Rares apparaissent
ceux qui surnagent
dans ce vaste tourbillon

Virgile

36
Rêver en eau trouble, à la rigueur, mais pas trop salée...

Léontine Van Droom

37
Les étoiles
sont
les îles de la nuit.

 

38

Et la mer sera montagne
 

39

Le soleil se levait sur la gauche
Hors de la mer, il se levait!
Et il brillait brillant puis sur la droite
il s'enfonçait dans la mer.
 

Samuel Taylor Coleridge

40
Car le Snark était un Boojum,
vous voyez!

Lewis Caroll
 

41

Avec la mer du Nord pour dernier terrain vague
Et des vagues de dunes pour arrêter les vagues
Et de vagues rochers que les marées dépassent
Et qui ont à jamais le cœur à marée basse
Avec infiniment de brumes à venir...

Jacques Brel

42

Princesse, je ne veux point suivre
D'une telle mer les dangers,
Aimant mieux entre les miens vivre
Que mourir chez les étrangers.

Joachin du Bellay

43
"Terre !"
criait le matelot
en mer.
"Mer !"
criera le matelot
en terre.

 

44

Mais faire naufrage dans ta gorge
comme aucun autre navigateur
au fond de la Mer des Rosées

Franz Desrêveux

45

Remède contre le mal de mer :
asseyez-vous sous un arbre.

Spike Milligan

46

Buvez, mon sein, la naissance du vent!
Une fraîcheur de la mer exhalée
Me rend mon âme... O puissance salée!
Courons à l'onde en rejaillir vivant!

Paul Valéry

47

On dit toujours que, lorsqu'un navire est sur le point de couler en pleine mer,
les rats sentent le danger longtemps avant les hommes et se sauvent tous ensemble.
Question: où peuvent-ils bien aller ?

François Cavanna

48

Nue
les yeux bandés
cachée au creux des dunes de sable chaud
la chance dort les jambes
ouvertes

d'après Achille Chavée

49

Si vous n'aimez pas la mer,
si vous n'aimez pas la montagne,
si vous n'aimez pas la ville
... allez-vous faire foutre !
 

Belmondo pour Jean-Luc Godard

50

Si tu ramasses un coquillage
et le portes à ton oreille, tu entendras la mer.
Si tu le portes à ta poitrine,
il entendra ton cœur.

Philippe Geluck

51
Le mariage, c'est pas la mer à boire
mais la belle-mère à avaler.

Proverbe français

52

Perpétuellement
les hommes dans l'amour
et les galets dans la mer
se roulent et sont roulés.

Anonyme revisité

53
La mer c'est dégueulasse
Les poissons pissent
et baissent dedans !

d'après Renaud

54

Il y a plus de larmes versées sur la terre
qu'il n'y a d'eau dans l'océan.

Bouddha

55
Plus d'hommes se sont noyés
dans l'alcool que dans la mer.

W.C. Fields

56

Il y a trois sortes d'hommes:
les Vivants, les Morts,
et ceux qui vont sur la Mer.

Aristote

57

L'Océan est l'enfant du ruisseau.

Alex Le Gall

58
Le poète a inventé la sirène
mais la nature avait déjà créé
l'océan, le nuage et la femme.

D’après Anatole France

58

L'amour, c'est comme l'océan.
Quand on le regarde, ça fait rêver ;
dès qu'on y plonge, on boit la tasse.

Anonyme

59

L'humanité masculine se répartit en deux groupes:
sable ou falaise.
La femme est toujours océan.

Claude Aveline

60

Ainsi toujours poussé vers de nouveaux rivages
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges
Jeter l'ancre un seul jour ?

Alphonse de Lamartine

61

Il ne faut pas oublier que, le jour du déluge,
ceux qui savaient nager se noyèrent aussi.

Raymond Gomez de la Serna

62

Il m'est égal de lire que le sable des plages est chaud,
je veux que mes pieds nus le sentent.

André Gide

63

Les sirènes, qui sont au moins trois, ont toutes bleu regard et gorge profonde de vierge mais l'une, qui souffle dans une corne, a ventre écailleux et queue de morue bifide, la deuxième, qui chante mieux que rossignol, a toison duveteuse sous ailes de vautour tandis que la troisième n'a ni bras ni jambes mais huit tentacules de pieuvre pour pincer les cordes de sa lyre. Par larmoyante sérénade, elles attirent puis endorment les hommes et, pendant que ceux-ci, dans leurs rêves, les embrassent, elles les castrent puis les dévorent.

Plagiat du "Bestiaire d'amour" de Richard de Fournival

64
La mer n’est jamais douce,
a partout le goût des larmes.

65
ÊTRE
couché dans une femme
- berceau - bateau – tombeau -
et renaître sur l’autre rivage.

 Donald Ream

66
J’aurais aimé vivre au milieu des dunes d’un immense désert et n’avoir jamais vu la mer

pour rêver vagues et écume, tempêtes et naufrages, plages et abysses,
toute l’abyssale immensité de l’océan.

Donald Ream

67

Mon beau navire, ô ma mémoire,
Avons-nous assez navigué
Dans une onde mauvaise à boire,
Avons-nous assez divagué
De la belle aube au triste soir ?

Guillaume Apollinaire

68

C’est moi qui ramène les bêtes saignantes,
le soir, le long de la mer
Et quand je passe, les pieuvres de dressent en l’air.
Soleil couchant…
Et il y avait encore quelque chose :
La tristesse
Et le mal du pays.

Blaise Cendrars

69

La mer buvant
Les fleuves les plus majestueux
Comme les ruisseaux les plus discrets,
Les orages les plus violents
Comme les rosées les plus délicates,
Les glaciers les plus étincelants
Comme les brumes les plus opaques,
rend le tout imbuvable.

Unalala Bwana

70

Qui, comme Homère, verra encore
l’aurore caresser de ses doigts de rose
une mer lie de vin où pleurent les sirènes ?

Aurore d'Utopie

71

Maman, les petits bateaux
qui vont sur l'eau
ont-ils des jambes ?

Comptine enfantine

72

Une même vague par le monde,
une même vague depuis Troie,
roule sa hanche jusqu’à nous
 

Saint-John-Perse

73

Je vous aime, marins, qui partez sur la mer
Avec un simple chant, la nuit, sous les étoiles
Quand se gonflent, aux vents atlantiques, les voiles
Et que vibrent les mâts et les cordages clairs.

Émile Verhaeren

74

Mais qu'allait-il donc faire
dans cette galère?

L'avare de Molière

75

Ouvre-toi cœur infini
pour que pénètre le chemin des étoiles
dans ta vie innombrable comme le sable
et la joie des mers.

TristanTzara

76

Ce que je sais, ce qui est mien, c’est la mer indéfinie. À vingt et un ans, je m’évadai de la vie des villes, m’engageai, fus marin. Il y avait des travaux à bord. J’étais étonné. J’avais pensé que sur un bateau on regardait la mer, qu’on regardait sans fin la mer. Les bateaux furent désarmés. C’était le chômage des gens de mer qui commençait. Tournant le dos, je partis, je ne dis rien, j’avais la mer en moi, la mer éternellement autour de moi. Quelle mer? Voilà ce que je serais bien empêché de préciser.

                                                                                                                                                                      Henri Michaux

77

Un phare dans la tempête
Croule, et les pauvres bateaux
Font naufrage au fond de l'eau
Mais surgissent quatre têtes:
Lady Beltham aux yeux d'or,
Fantômas, Juve et Fandor.

Robert Desnos

78

Il y a des hommes océans en effet.
Ces ondes, ce flux et ce reflux, ce va-et-vient terrible,
ces noirceurs et ces transparences, cette démagogie
des nuées en plein ouragan, ces aigles dans l'écume,
ces sanglots énormes, ces furies; puis ces grâces, ces douceurs, ces fêtes, ces villes à l'horizon,

ce bleu profond de l'eau et de ciel; cet âpre sel sans lequel tout pourrirait...

tout cela peut être dans un esprit et alors cet esprit s'appelle génie.

 Victor Hugo

79
Elle est retrouvée!
Quoi? L’éternité,
C’est la mer mêlée
Au soleil

Arthur Rimbaud

80
Mon front est rouge encore du baiser de la Reine;
J'ai rêvé dans la grotte où nage la Sirène

 Gérard de Nerval

81
La chair est triste, hélas! et j'ai lu tous les livres
...
Mais, ô mon cœur, entends le chant des matelots.

 Stéphane Mallarmé

82

Garde toujours un peu de sable jaune
au fond de tes poches
pour que, s'incrustant partout sous tes ongles,
il te rappelle
qu’entre le littoral de ton enfance
et les dunes du désert de tes vieux jours,
tu n'erreras jamais qu’en nomade.

Cheikh Al’ Rev'Heur

83
Votre ennui s'endort
au fond de la mer.

Paul Nougé

84

Sous les pavés, la plage…
Sous ta robe aussi !

Franz Desrêveux

85
Monsieur, quels sont ces cris
quelque part on dirait
on dirait que l'on rit
on dirait que l'on pleure
on dirait que l'on souffre?
Monsieur, ce sont les dents
les dents de l'océan
qui mordent les rochers
sans avoir soif ni faim
et sans férocité.

Jean Tardieu

86
A l'avant du navire
Se tiendra notre mort
Si simplement que nous n'aurons pas peur
Nous devions mourir dans le port
Et nous voilà en pleine mer.
...
A l'avant du navire
Se tiendra notre Sort.
Une rose dans le rire des vagues

Marie Laure

87

Une vénusienne méditant sur les terriens:
Ils sont pathétiques. Ils appellent leur monde TERRE
alors qu'il est couvert à plus des deux tiers par la MER

Donald Ream

88

Il y a des bateaux sur la mer: ils dansent jour et nuit.
Il y a des bateaux au fond des eaux: ils rêveront encore longtemps.
Il y avait des bateaux dans ma tête: ils sont tous ensablés.                                                                                                                        

Franz Desrêveux

89
Vous a-t-on jamais demandé,
Millions d’esclaves africains,
De chérir la mer ?

Unalala Bwana

90

Derrière ces lunettes de soleil, la mer au bord de la terre ressemble a un carreau de plastic translucide sur lequel un écolier aurait collé un trapèze de carton jauni, un rectangle de papier glacé turquoise, quelques petits bouts de buvard vert sombre et des paillettes de mica... Bien sur qu'il veut surprendre sa mie se noyant toute blonde et nue dans l'onde mais, pauvre garçon maladroit, son louis d'or en chocolat, mal fixé, glisse derrière le bristol qui gondole et la belle, prenant froid, se rhabille seule dans le cartable de la nuit.

                                                                                                                                                              Léontine Van Droom

91

La terre ne tourne pas
rond parce que l’océan
a le mal de mer.

Boris Vian

92
Barthélemy: Ici se trouve l'Amérique, là l'Europe et entre ces deux continents l'Océan Atlantique.
Et bien nous sommes ici, sur le "A".
Philémon: Vous voulez dire que cette île à la forme d'un A
Barthélemy: Elle n'a pas le forme d'un A. C'est le A!

Fred

93
Pensez à tous les poissons crevés qui pourrissent là-dedans!...
A tous les noyés qui y mijotent depuis des siècles!...
Aux tonnes de détritus que les bateaux y déversent chaque jour!...
Libre à vous de vous suicider en buvant cette lavasse.

Capitaine Haddock

94
Est-ce parce que la déesse de l'amour
est née de la mer
que l'amour tourne si souvent à l'amer?

Kréspuscula Kochmarsky

95

Dans les yeux du chat
La couleur de la mer
Un jour ensoleillé d'hiver

Yorié

96

Y va plus tarder, ce déluge
depuis le temps que la mer glisse dans la terre
puis se retire puis revient,
se retire à nouveau et se renfonce encore et encore
au rythme effréné des marées

Marikke van Brugge

97
Tempête en mer!
Qu'elle s'envole, la mouette aux pieds bleus...

(Storm op zee! Vliegend de blauwende voet!)

Cri d'abordage des corsaires ostendais

98

Vieil océan, tes eaux sont amères.
C'est exactement le même goût que le fiel
que distille la critique sur les beaux-arts, sur les sciences

et sur tout.

Lautréamont

 

99

La mer qu'on voit danser
le long des golfes clairs
A des reflets d'argent.
La mer a des reflets changeant sous la pluie.

Charles Trenet

100

La mer promet monts et merveilles !
Fiez-vous-y :
les vents et les voleurs viendront.

Jean de la Fontaine

101
Oh ma muse,

Les bras et les jambes des anémones de mer,
dans le flux et le reflux des marées,
valsent moins que mon cœur
dans la ronde de tes caprices

Mwa

102

La plaine était étroite et la mer ne reculerait pas avant des siècles, contrairement à ce qu’espérait la mère. Chaque année, la marée, qui montait plus ou moins loin, brûlait tout ou une partie des récoltes et, son mal fait, se retirait. Mais qu’elle montât plus ou moins loin, les enfants, eux, naissaient toujours avec acharnement. Il fallait bien qu’ils en meurent.

Marguerite Duras

103
Il vous faudra d'abord passer près des sirènes. Elles charment tous les mortels qui les approchent. Mais bien fou qui relâche pour entendre leurs chants. Jamais en son logis, sa femme et ses enfants ne fêteront son reour: car, de leurs fraîches voix, les sirènes le charment et le pré fleuri, leur séjour, est bordé d'un rivage tout blanchi d'ossements

Homère

104

Le temps est arrivé de reconstruire l’Arche de Noé
Sans doute ignore-t-on encore quelle en sera la forme,
la conception et ce qu’elle emportera.
Elle sera en tout cas un médium de transfert
d’un monde à un autre.

Manifeste du Mass Moving

105

Voilà pourquoi, ayant navigué sur toutes les mer,
J’arrive dans la Sainte Cité de Byzance.

(And therefore I have sailed the seas
and come to the Holy City of Bizantinum.)

William Buttler Yeats

106
Et le 17ème jour du 2ème mois de la 600ème année
de la vie de Noé, ce jour là,
jaillirent toutes les sources du grand abyme
et les écluses du ciel s’ouvrirent
et la pluie tomba pendant 40 jours et 40 nuits.

                                                                                                                      La Genèse

107
Il n'y a que l'inutilité du premier déluge
Qui empêche Dieu d'en envoyer
un second.

 Nicolas de Chamfort

108

Si vous voulez aller sur la mer
sans aucun risque de chavirer,
alors n'achetez pas un bateau,
achetez une île!

Marcel Pagnol

109
Quel démon a doté la mer, rauque chanteuse,
Qu'accompagne l'immense orgue des vents grondeurs,
De cette fonction sublime de berceuse?

Charles Baudelaire

110
Chaque fois que nous contemplons la mer,
c'est toujours la première.
Avec cet étonnement que laissent
Les choses élémentaires:
les superbes soirées, la lune
ou bien les flammes des grands feux.

Jorge-Luis Borges

111
Mes os: une croûte de sel,
Mon âme: une nuée blanche,
Mon regret: trop peu d'écume.
Qui suis-je que vous n'êtes pas,

perdus dans la houle du vaste océan?

Vous et Moi

333

Mais, vrai, j'ai trop pleuré ! Les Aubes sont navrantes.
Toute lune est atroce et tout soleil amer :
L'âcre amour m'a gonflé de torpeurs enivrantes.
Ô que ma quille éclate ! Ô que j'aille à la mer !

Arthur Rimbaud - Le Bâteau Ivre

 

                                     MER DE ....

La mer vue de nuit à Jette.jpg


... et quelques autres citations sur l'Art, sur la mort, sur les rêves, sur le temps, sur tout ou sur rien!

................et la beauté?..........et la Lune? ......... et les bruyères?.................. et la métamorphose?............. et la femme? .................. et l'Hamour.............. donc n'importe quoi